Une technologie pour faciliter l’accès aux données de santé

Les médecins peuvent avoir du mal à trouver les informations dans le domaine de la santé, car elles sont souvent dispersées dans différents systèmes et formats. Cependant, Google Cloud a développé une nouvelle solution de recherche qui permettra aux médecins d’accéder à ces données en un seul endroit. Cette technologie leur permettra d’extraire des informations à partir de notes cliniques, de documents numérisés et de dossiers médicaux électroniques. Selon Lisa O’Malley, directrice principale de la gestion des produits pour Cloud AI chez Google Cloud, cela permettra d’économiser du temps et de faciliter l’accès aux réponses pour les professionnels de la santé.

Cette technologie peut également être utilisée pour d’autres applications essentielles, telles que l’application de codes de facturation appropriés ou la détermination de l’éligibilité des patients pour des essais cliniques.

Intégration au sein de la plateforme Vertex AI Search

Les nouvelles fonctionnalités de recherche seront intégrées à la plateforme Vertex AI Search de Google, qui est déjà utilisée par des entreprises de différents secteurs pour effectuer des recherches sur des sites Web publics, des documents et d’autres bases de données. Aashima Gupta, directrice mondiale de la stratégie et des solutions de soins de santé chez Google Cloud, a souligné que ces nouvelles capacités pourront être directement intégrées dans le flux de travail des cliniciens, ce qui est particulièrement important pour les clients du secteur de la santé.

Adoption et premiers retours des organisations de santé

L’industrie de la santé est souvent réticente à adopter de nouvelles technologies, surtout si elles sont distrayantes ou difficiles à utiliser. Cependant, certaines organisations de santé ont déjà testé les capacités de la plateforme Vertex AI Search de Google Cloud. La Mayo Clinic, Hackensack Meridian Health et Highmark Health font partie des organisations qui ont donné leurs premiers retours.

  • Mayo Clinic : Cris Ross, directeur informatique de Mayo Clinic, a précisé que l’établissement n’utilise pas encore les nouveaux outils de recherche pour les soins cliniques, mais qu’ils commencent par des cas d’utilisation administratifs.
  • Hackensack Meridian Health et Highmark Health : Richard Clarke, directeur de l’analytique chez Highmark Health, a déclaré que la réaction initiale aux outils de recherche au sein de l’organisation était « phénoménale » et que la société avait déjà une liste d’attente de plus de 200 idées de cas d’utilisation.

Respect de la confidentialité et de la législation

Google Cloud s’engage à respecter la confidentialité des données de ses clients et ne les utilise pas pour former des modèles. La société affirme que son nouveau service est conforme à la loi sur la portabilité et la responsabilité de l’assurance maladie (HIPAA). Aashima Gupta souligne que l’interaction avec le système de santé peut être fragmentée et difficile pour les patients, mais que les nouveaux outils de Google pourront aider les médecins à avoir une vision plus complète.

Potentialités futures pour les chercheurs et cliniciens

À l’avenir, la Mayo Clinic envisage d’utiliser les outils Vertex AI Search pour aider les infirmières à résumer les notes chirurgicales, à trier les antécédents médicaux complexes des patients et à répondre facilement à des questions spécifiques. Les efforts de Google pour développer cette technologie permettront de rendre les parcours des professionnels de la santé plus rapides et plus efficaces, tout en réduisant les coûts.

Un bénéfice mutuel pour tous les acteurs du domaine de la santé

En résumé, cette nouvelle technologie de recherche de Google Cloud facilitera l’accès aux données de santé pour les médecins et autres professionnels de la santé. Elle permettra d’optimiser les parcours des cliniciens et des prestataires de soins, tout en respectant la confidentialité des données et en se conformant à la législation en vigueur. Cela bénéficiera à tous les acteurs du domaine de la santé, y compris les patients.