Segmentation : une stratégie essentielle pour une campagne d’emailing B2B réussie

Pour garantir le succès d’une campagne d’emailing B2B, il est primordial de personnaliser les emails. Plutôt que d’envoyer le même email en masse à tous vos prospects, il est important d’opérer une segmentation dans votre liste d’abonnés. Voici quelques conseils pour segmenter votre liste de manière pertinente.

La segmentation et son importance

Dans le cadre d’une stratégie marketing, il est essentiel de ne pas regrouper tous ses contacts dans une seule liste de diffusion. En effet, rien n’est plus gratifiant pour une entreprise cliente que de recevoir un email adapté à ses attentes spécifiques. C’est pourquoi il est nécessaire de segmenter vos abonnés en plusieurs listes. Si vous ne le faites pas, vos prospects risquent de se désintéresser des emails mal ciblés, ce qui peut entraîner des taux de désinscription élevés. En conséquence, vos emails risquent d’atterrir dans les spams et vous ne récolterez aucune retombée positive.

C’est pourquoi le service marketing de votre entreprise doit accorder une attention particulière à la segmentation de votre liste d’abonnés, tout comme au contenu des emails. Chaque destinataire est unique en termes de besoins, de profil et de niveau de maturité dans une campagne d’inbound marketing B2B.

Des données pour alimenter vos listes

Une bonne stratégie marketing commence par une connaissance approfondie de vos futurs clients, afin de leur proposer le contenu qu’ils attendent au moment opportun. La première tactique consiste donc à collecter toutes les données possibles sur les entreprises qui s’intéressent à vous. Un lien d’inscription présent dans un email constitue une première source de données, car il permet d’ajouter un simple visiteur à votre liste d’abonnés.

Cependant, c’est en observant le comportement de ces clients potentiels lorsqu’ils interagissent avec vos emails ou votre site web que vous pouvez obtenir des données précieuses pour segmenter vos contacts. Ces informations vous seront fournies par des outils d’analyse adaptés.

Quels critères utiliser pour segmenter ?

Il existe de nombreux critères pour segmenter votre liste d’abonnés. Le plus courant concerne les données socio-démographiques, notamment la fonction occupée par vos contacts au sein de leur entreprise. Il est également important de segmenter en fonction du comportement de vos prospects, comme l’ouverture d’un email, le téléchargement d’un document ou la visite d’une page web.

Des outils de lead scoring vous permettent d’évaluer le degré de maturité de vos prospects, ce qui nécessite une segmentation appropriée au sein de vos campagnes d’emailing. Si vos futurs clients recherchent des produits spécifiques, un email contenant des informations sur cette gamme de produits sera bien accueilli. De même, si un prospect montre un intérêt pour les produits que votre entreprise vend, un email présentant la satisfaction de vos anciens clients pourra l’encourager à s’engager davantage.

Autres niveaux de segmentation

D’autres niveaux de segmentation sont possibles pour une personnalisation encore plus poussée de vos emails. Par exemple, l’heure à laquelle un email est envoyé peut parfois augmenter le taux d’ouverture. Les abonnés inactifs depuis trop longtemps peuvent être ciblés par un email de rappel, ou bien être retirés de la liste pour éviter d’augmenter le taux d’échec des envois. Cependant, évitez de créer trop de segments inutilement, au risque de rendre vos listes trop complexes.

Des listes constamment mises à jour

Une segmentation pertinente et réactive nécessite l’utilisation d’un outil d’automatisation, qui est essentiel pour toute stratégie marketing. Une fois que vos segments sont bien définis, il revient à votre équipe marketing de les maintenir à jour. Vos abonnés doivent être régulièrement déplacés d’une liste à l’autre en fonction de l’évolution de leurs attentes.

Enfin, n’oubliez pas de respecter le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) : il serait dommage de compromettre vos campagnes d’emailing en ne respectant pas le consentement de vos clients quant à l’utilisation de leurs données personnelles !